Tiaki charte pour l'environnement NZ

La Nouvelle-Zélande engage les visiteurs avec Tiaki

La Nouvelle-Zélande est très connue pour ses règles strictes en matière d’environnement. Les autorités procèdent déjà à une vérification rigoureuse des bagages des personnes visitant le territoire pour s’assurer qu’elles n’importent pas d’organismes qui pourraient affecter l’équilibre écologique du pays. Les touristes sont encouragés à suivre la Tiaki Promise et s’engager à avoir des comportements responsables durant leur voyage. Une charte que l’agence voyage locale Frogs soutient.

La Nouvelle-Zélande prend les devants

La Nouvelle-Zélande a déjà la réputation d’être un pays très proactif concernant l’environnement. Pour préserver son univers naturel unique, mais aussi pour faire face aux dangers climatiques auxquels le monde est confronté, le pays a décidé que les touristes devaient s’engager. Ce sont 7 organisations, privées et publics,  qui ont instauré la charte de Tiaki, un vocable maori qui signifie « protéger ».

Le ministre du tourisme expliquait ainsi en 2018 l’objectif de la charte : sensibiliser le voyageurs, le rendre conscient de son comportement. Avec cette campagne, la Nouvelle-Zélande cherche à préserver son écosystème unique par une adhésion large à des valeurs communes, mais aussi à encourager le respect de la culture native polynésienne du pays.

La Promesse de Tiaki, respect écologique et culturel

« Tiaki sert à poser des lignes directrices sur la manière dont nous souhaitons que les gens se comportent lorsqu’ils viennent en Nouvelle-Zélande », explique le directeur de l’office du tourisme néo-zélandais. « L’idée, c’est que nous avons une relation profonde et symbiotique avec notre environnement. Nous sommes heureux que vous veniez découvrir nos contrées, mais nous souhaitons aussi que vous soyez conscients du fait qu’il s’agit d’un endroit spécial ».

Le serment moral de Tiaki prend cette forme : « Pendant mon voyage en Nouvelle-Zélande je protégerai la terre, la mer et la nature en étant conscient de mon empreinte écologique et en ne laissant aucune trace de mon passage. Je serai attentif à ma sécurité et respectueux de mon environnement. Je traiterai la culture locale avec un esprit et un coeur ouvert ».

Chez Frogs, nous fournissons beaucoup d’information historique et culturelle à nos clients et les encourageons à s’engager. Nous sommes bien sûr là pour répondre à toutes les questions relatives à la culture et à l’écologie locale de notre pays d’adoption !

Abonnez-vous à notre Newsletter et recevez chaque mois des informations sur la Nouvelle-Zélande

L’équipe Frogs

 

2 commentaires

  1. TEHURA le 19 janvier 2020 à 13:59

    La Nouvelle-Zelande devrait commencer par se soucier de son empreinte écologique et de son agriculture intensive qui pollue les sols et les rivières (7 sur 10 sont impropres à la baignade). Les touristes qui viennent au pays des kiwis sont déjà en général très soucieux de l’environnement puisqu’ils viennent pour ça !

    • Team Frogs le 20 janvier 2020 à 08:40

      Effectivement même si l’intention est là, il y a encore une réalité écologique qui demande à être améliorée.

Laissez un commentaire