Le HelpX

Helpx en nouvelle zelande
...

Le principe du HelpX est le mĂŞme que celui du Wwoofing Ă  quelques diffĂ©rences près. C'est un rĂ©seau d'hĂ´tes prĂ©sents dans un grand nombre de pays aussi mais dans des domaines plus variĂ©s. Et oui, le HelpX ne se pratique pas nĂ©cessairement dans le domaine de l'agriculture, les hĂ´tes et les tâches sont extrĂŞmement diversifiĂ©s : jardinage, peinture, aide en cuisine, baby sitting, mĂ©nage...

Concept du Helpx en Nouvelle-ZĂ©lande

Le principe du Helpx est de créer un échange de bons procédés entre les volontaires et les hôtes. En échange de 4h à 5h de travail quotidien, vous serez nourris, logés et blanchis.

L'intérêt de l'expérience est bien sûr l'échange avec les néozélandais. En plus, vous pourrez améliorer votre niveau d'anglais, mais aussi vivre local et connaître une région de manière approfondie.

Inscription

  • Pour vous inscrire il suffit de vous rendre sur le site de HelpX Nouvelle-ZĂ©lande et de crĂ©er un compte en tant que "helper".
  • Vous avez le choix entre l'inscription gratuite ("free member") qui vous donne accès Ă  la liste des hĂ´tes sans pouvoir les contacter. L'autre solution est le compte payant qui coĂ»te 20 NZ$ pour 2 ans et valable pour une ou deux personnes. Celui-ci vous permet d'accĂ©der Ă  tous les dĂ©tails concernant les hĂ´tes et de les contacter directement.
  • L'inscription est valable pour tous les pays du rĂ©seau international HelpX.
  • Une fois inscrit, vous pouvez remplir votre profil et regarder ceux des hĂ´tes qui vous intĂ©ressent. Il ne vous reste plus qu'Ă  les contacter !

Faire du HelpX c'est comment ?

Voici le retour d'expérience de Max et Charlotte, PVTistes en Nouvelle-Zélande :

"Générosité, partage et gentillesse sont les principaux traits de caractère communs de nos hôtes. La prise de contact, malgré la langue et les conversations sont faciles. On à chaque fois l'impression de faire partie de la famille quasi instantanément. Le profil peut varier d'un HelpX à l'autre... On a aidé des couples, des retraités, des familles ultra occupés et des chefs d'entreprise. Les niveaux de vies varient eux aussi même si le prix de la nourriture nous fait penser que nous sommes dans des foyers aisés".

"Pour ce qui est du temps de séjour, on demande à rester une semaine. Cela nous laisse le temps de bouger dans les alentours et d'optimiser les 6 mois que nous avons pour barouder chez les kiwis. Mais il est à chaque fois difficile de quitter ses hôtes, nous aimerions parfois rester plusieurs semaines chez eux".

Pour info :

Les amateurs de nature et de volontariat peuvent aussi regarder du cĂ´tĂ© du DOC ("Department of Conservation of New Zealand"). Cette agence gouvernementale qui s'occupe de protĂ©ger la faune et la flore de Nouvelle-ZĂ©lande, propose de nombreuses missions volontaires.