manchot oeil jaune peninsule otago dunedin

Le safari des Frogs sur la péninsule d’Otago

Avant que tous nos clients arrivent pour la saison estivale, l’équipe des Frogs est partie faire un petit tour dans l’île du sud à la rencontre de la faune locale, et de nos partenaires… Passionnés de grands espaces et de nature, on vous raconte notre escapade sur la péninsule d’Otago. Récit de nos 3 jours.

Dunedin la capitale de l’Otago

L’avion se pose sur la piste aux pieds de collines vallonnées et champs de moutons. On est a 30 kms de Dunedin en pleine campagne ! On récupère notre voiture et on se rend directement en centre-ville notre première étape du jour. La ville affiche fièrement ses origine écossaises avec ses édifices de style victoriens et edwardien. Il y a aussi de nombreux espaces verts ( Botanic Garden, Chinese Garden). C’est une ville dynamique et culturelle avec ses street arts, ses boutiques de créateurs etc…  Dunedin s’étend sur plusieurs collines et les rues sont très pendues dont la fameuse Baldwin Street qui détient le record de la rue la plus pentue au monde.

Nous en profitons pour revisiter quelques-uns de nos hébergements coup de cœur en plein centre-ville et à quelques encablures du musée et le la place The Octagon.  A cette période l’université est très calme, la plupart des étudiants ont fini leur année et reviendront animer Dunedin mi-février. Si vous êtes fans du groupe de musique kiwi Six60, un passage au 660 Cashel Street est incontournable. Six60 tire son nom de l’adresse de l’appartement dans lequel le chanteur habitait, le n°660. C’est la que le groupe a fait ses débuts avant de se produire en concert à guichets fermés. Pour une vue panoramique de la ville et de l’entrée du harbour, nous sommes montées à Signal Hill, superbe.

Albatros et petits manchots bleus

Direction la péninsule qui est incontestablement le principal attrait touristique de la région. A l’origine la baie de Dunedin n’est autre qu’un immense cratère créé par des successions d’éruptions volcaniques datant de plus de 13 millions d’année. La côte est, est un peu plus habitée que la côte ouest mais tout est relatif car il n’y a pas beaucoup de monde !  La côte ouest, qui fait un long port naturel, c’est plus une succession de plages magnifiques et falaises découpées.  Les routes sont étroites et sinueuses, soyez prudents. Nous marquons l’arrêt au pub locale de la petite bourgade de Portobello pour se restaurer avant de poursuivre jusqu’au Royal Albatross Centre.

Ce soir nous avons rendez-vous avec les albatros de Stanford, ces oiseaux de mer géants qui ont établi leur colonie de nidification au bout de la péninsule, à Taiaroa Head. Le tour commence par une vidéo explicative où l’on apprend entre autre, que cet oiseau passe 80% de sa vie en haute mer et qu’il est capable de parcourir des milliers de kilomètres par jour. On accède ensuite à pied au poste d’observation en suivant le guide. Jumelle prêtée en main, on observe les albatros nichés sur les pentes de la falaise, on les admire décoller, planer et atterrir !

Le safari continu ! A la tombée de la nuit, nous avons cette fois-ci rendez vous avec les petits manchots bleus. Le tour débute par des explications sur leurs habitudes, leurs caractéristiques et plein d’anecdotes. Puis place à l’observation. Équipées de vêtements chauds, nous descendons sur la plage par un sentier en caillebotis et on arrive sur la plateforme d’observation On est à 500 mètres de la mer, au bout de quelques minutes, on les verra sortir de la mer par groupe se balançant de gauche a droite, et remonter la plage jusqu’aux dunes et notre plateforme, là où se trouve leurs terriers (ils remontent nourrir les petits vers 20h30 et repartent en mer vers 3h). Ils sont vraiment trop mignons !

Il est 22h30 fin du tour, il est temps d’aller se coucher, demain une autre belle journée nous attend !

Otaries à fourrure, lions de mer et manchots à œil jaune

Après un rapide tour du marché de Dunedin, nous prenons la route pour Saint Clair la petite station balnéaire pleine de charme avec sa belle plage de surf et sa piscine d’eau de mer de plein air.

On dépose les bagages dans notre hébergement face à la mer, et notre chauffeur/guide vient nous chercher pour une excursion de 6 heures en immersion pour observer la faune locale. L’excursion est rythmée en 3 parties : Direction Allans Beach mais avec de nombreux arrêts, jumelle en mains pour observation les oiseaux,  pukekos, paradise shelduck, royal spoonhill, white-faced heron etc.., tout ce qui bouge est pointé du doigt par notre guide, Tim, incollable sur la faune.

Arrivés à Allans Beach, notre guide nous explique de respecter nos distances (10-20 mètres) avec les animaux, car ici on est sur le territoire des lions de mer qui se prélassent sur le sable blanc.

La deuxième partie est une croisière sur un bateau qui se rend jusqu’au phare de Tairoa Head (la pointe de la péninsule). On longe la côte et on observe les albatros, c’est chouette on est à l’air libre et on les voit planer, on voit aussi des otaries à fourrure endormies sur les parois rocheuses et d’autres nager dans l’eau. Elles préfèrent les rochers au sable et peuvent mesurer jusqu’à 2m de long et peser jusqu’à 200kg.

De retour sur terre pour la 3ème partie du tour, nous faisons route à Penguin Place où se trouve le Rehabilitation Centre (centre d’accueil des manchots à œil jaune malades ou accidentés, qui s’en occupent avant de les relâcher). De là, nous partons en balade sur des terres privées jusqu’à une plateforme d’observation pour essayer d’apercevoir les manchots à œil jaune.

Retour à Saint Clair et dîner dans le très bon restaurant The Esplanade.

Abonnez-vous à notre Newsletter et recevez chaque mois des informations sur la Nouvelle-Zélande

La vie de château à Larnach Castle

Ne manquez surtout pas la plage de Sandy Bay, sur la côte est de la péninsule. Prenez votre temps, ça descend à l’aller et donc ça monte au retour, marquez des pauses ! LA plage se dévoile après une rivière de sable, et dunes, c’est juste magnifique. Attention à ne pas confondre bois flottés et lions de mer qui se prélassent sur la plage ! Ils sont deux fois plus lourds que les otaries.

On reprend la route et on passe dans nos hébergements coup de coeur. On vous le confirme, vous serez bien bichonnés par nos partenaires !

Nous arrivons à Larnach Castle où Deborah nous accueille pour une visite. C’est en fait un grand manoir construit dans les années 1871 par M. Larnach, qui mène une vie tumultueuse avant de se suicider. Le manoir est alors laissé à l’abandon pendant plusieurs décennies, et ce n’est qu’en 1967 que la famille Barker le rachète et le restaure avec passion. Les jardins sont très agréables et les vue sur le harbour à couper le souffle. Il y a la possibilité de dormir dans le lodge du château ou un peu plus en retrait, au Camp Estate, une belle demeure haut de gamme au milieu de nulle part à la vue surplombant la baie de Dunedin.

C’est l’heure de faire notre dernière excursion du séjour. Nous retournons au bout de la péninsule où Perry, personnage haut en couleur, nous guide à la rencontre de la faune locale sur ces terres privées en argo (quad à 8 roues). Bavard et très drôle, Perry partage sa passion pour les animaux, et sa terre. Vous y aurez la plus belle vue à 360 degrés de la péninsule. On observe des otaries à fourrures au plus près depuis le bunker installé sur les rochers, puis on part en balade à pied dans un sentier/tunnel en bois aménagé construit sur le flanc de la falaise – d’un côté, vue imprenable en surplomb d’une plage sauvage de sable blanc. On a la chance d’y voir un manchot à œil jaune rentrer de sa pêche, rester quelques instants, puis repartir à l’eau. De l’autre côté, celui de la forêt, Perry ouvre des petites trappes et on observe de très près les petits manchots bleus couvant dans leur terrier.

Nous dinons le soir au château. Nous prenons place sur une grande table avec d’autres voyageurs avec qui nous partageons nos histoires sur fond de musique classique. Nous dormirons comme des bébés.

Le lendemain, direction l’aéroport. C’est la fin de notre escapade il est temps de rentrer sur Auckland, les yeux pleins d’étoiles !

A vous maintenant de créer vos souvenirs grâce aux Frogs !

Cette région mérite vraiment de s’y arrêter, et nous vous recommandons d’y séjourner 2 nuits. De plus, sachez que la plupart des tours guidés reversent une partie de votre argent pour la conservation et la protection des espèces locales. Un tourisme responsable qui contribue à préserver ces beautés naturelles.

Laissez-vous guider par notre équipe d’experts locaux pour organiser votre séjour en Nouvelle-Zélande !

Carole

Donnez votre avis, on vous écoute !