Recevoir un devis personnalisé ou appelez-nous au +(64).93.60.54.58

Conduire en Nouvelle-Zélande

Conduire en Nouvelle zelande
...

Pour conduire en Nouvelle-Zélande en toute sécurité, il est important de savoir que la conduite se fait à gauche de la ligne médiane, donc opposé à la France ou au Canada par exemple.

Depuis l'abrogation d'une règle curieuse de priorité le 25 mars 2012 (dont nous vous économisons les détails), le code de la route en Nouvelle-Zélande est similaire aux autres pays, qu'ils roulent à droite ou à gauche. Et oui, la priorité à droite reste la règle fondamentale ! Généralement, soyez prudents aux intersections compliquées et attendez qu'on vous fasse signe si vous êtes dans le doute, les kiwis étant attentifs aux règles. Pour visualiser les règles de conduite en Nouvelle-Zélande, site du NZTA >>

Vitesse

La vitesse est limitée à 100km/h sur les routes de campagne comme sur les autoroutes en Nouvelle-Zélande. De même que la vitesse maximale en zone habitée est de 50km/h . Mieux vaut rouler prudemment car les amendes sont élevées, un excès de 10km/h vous coûtera environ $100. Vitesse et alcool au volant sont impitoyablement punis par la police, qui organise de fréquents barrages à la sortie des villes ou des autoroutes.

Ceinture de sécurité

Concernant les ceintures de sécurité, la loi est assez stricte et le port de la ceinture est obligatoire pour tous les passagers du véhicule, à l'avant comme à l'arrière.

Téléphone

Il est interdit de téléphoner  tout en conduisant en Nouvelle-Zélande sans kit main libre. Vous risquez une amende, et des complications en cas d'accident, si la preuve est faite que vous étiez au téléphone au moment des faits.

Alcool

Le taux maximal d'alcool autorisé en Nouvelle-Zélande pour les plus de 20 ans est de 0.50g par litre de sang (ce qui correspond à environ 2 verres de bière à jeun). Pour les jeunes de moins de 20 ans, aucune trace d'alcool ne doit être détectée (tolérance zéro).

Accident

Si vous êtes impliqué dans un accident en Nouvelle-Zélande, vous devez appeler immédiatement la police et prendre tous les renseignements nécessaires pour identifier les véhicules concernés. Généralement, il ne faut pas signer de papier avec la partie adverse afin de ne pas prendre de responsabilité avant que le loueur de votre voiture ait pris les mesures nécessaires. Au mieux, si vous n'êtes pas fautif, c'est de pouvoir trouver un témoin et prendre des coordonnées.

Document récapitulatif :
...
devenir un expert de la conduite en Nouvelle-Zélande en vidéo
 
...

Voyager avec l'agence locale numéro 1 :

...

Commentaires