Visa et taxe d’entrée en Nouvelle-Zélande

ETA NZ
...

Le gouvernement néo-zélandais a récemment confirmé la mise en place d’un ETA (NZETA, Electronic Travel Authority) pour l’ensemble des visiteurs du territoire Néo-Zélandais à partir du 1er octobre, ainsi qu’une taxe touristique destinée à financer des projets liés à l’environnement à partir du 1er Juillet 2019.

Qu’est-ce que le NZETA ?

Le NZETA est une autorisation délivrée automatiquement qui détermine l’admissibilité des visiteurs sur un territoire. L’Electronic Travel Authority a plusieurs but:

  • Renforcer la sécurité et réduire les risques liés à l’immigration,
  • Limiter les risques de contrebande et biosécurité.
  • Améliorer l’expérience voyageur.
  • Aider les relations internationales entre la Nouvelle-Zélande et les autres pays.
  • S’adapter aux besoins et exigences du gouvernement, des différents intervenants et voyageurs.

Cet ETA peut d'ores et déjà être demandé et deviendra obligatoire à partir du 1 er  octobre 2019 .

Il faudra compter 9NZ$ soit 5.5€ pour une demande effectuée via l'application mobile ou 12NZ$ soit 7.30€ pour une demande faite sur internet. L’ETA est valable 2 ans.

Qui est concerné ?

Les touristes français ou des territoires français du Pacifique, ainsi que 60 pays (dont la Belgique, la Suisse et le Canada) de tous âges seront tenus de présenter un ETA à leur arrivée en Nouvelle-Zélande. Seront exemptés entre autres les résidents néo-zélandais, les voyageurs d’affaire, les ‘seasonal workers’, les diplomates et les voyageurs en mission militaire ou de santé.

Quelles sont les démarches pour l’obtenir ?

Depuis août 2019 un site internet ainsi qu’une application sont en ligne. Lors de la demande, des détails relatifs au passeport et déclarations sur le voyage sont à fournir. De plus, il est demandé d’insérer en ligne une copie de son passeport.

Pour procéder à votre demande rendez-vous sur cette page.

Conditions NZETA

La taxe touristique

En complément de l’ETA, le gouvernement a mis en place depuis juillet 2019 un IVL (International Visitor Conservation and Tourism Levy).

Cette taxe touristique est valable aussi longtemps que l’ETA et coûte 35NZ$ par personne (soit environ 21€). Elle est à payer en même temps que l’ETA directement en ligne.

Elle a été votée par le gouvernement de Jacinda Ardern afin d’aider à financer des projets liés aux infrastructures, au tourisme et à la protection de l’environnement qui bénéficieront aux visiteurs in fine et à la communauté élargie.

...

Voyagez avec les experts Frogs !