Recevoir un devis personnalisé ou appelez-nous au +(64).93.60.54.58

Tradition de l'accueil maori et carte des marae

Voyage Nouvelle-Zélande

Accueil maori

Tel le représentant d’une autre tribu en visite, vous serez peut-être amené à participer à un powhiri , une cérémonie d’accueil maorie, régie par un protocole (kawa) strict.

Elle se passe en général devant le marae , espace communautaire, qui comporte une cour, un wharenui (maison commune) et souvent d’autres bâtiments ou whare (cantine, école…). Lors de la cérémonie, un guerrier de la tribu qui reçoit pratique le wero , une danse guerrière, en faisant virevolter son taiaha (lance de guerre) pour impressionner l’autre tribu. Il dépose ensuite sur le sol un présent rituel que le représentant de la tribu en visite accepte en signe de paix.

S’ensuit le langoureux appel des femmes, karanga , pendant lequel la tribu invitée avance vers le wharenui. Une fois les tribus rassemblées, leurs membres se saluent en pratiquant le hongi , qui consiste à presser son nez contre celui de son interlocuteur. La cérémonie terminée, les tribus entrent dans le vif du sujet, discussions (korero) ou spectacles, ainsi que vous pouvez le voir dans certaines mises en scène touristiques à travers le pays (surtout à Rotorua). Au programme, haka (rituel guerrier), danses avec des poi (boules au bout d’un fil) et chants avec guitare et flûte.

Puis arrive le moment du hangi , le repas autour du plat cuit dans des braises enfouies dans la terre, un festin important pour tous !
Hangi signifie « four creusé dans la terre », d’après le procédé de cuisson dans le sol, similaire à l’umu polynésien. Cette technique traditionnelle consiste à faire cuire des aliments au fond d’un trou creusé dans le sol, sur des pierres chauffées à blanc. Une fois les pierres à la bonne température, on y dispose les paniers contenant les viandes (bœuf, mouton, volaille…), puis ceux avec les légumes (carottes, kumaras, patates, maïs). Le tout est protégé par des toiles humidifiées, puis recouvert de terre. 4 à 6h plus tard, on déterre le festin cuit à l’étouffée ! Certains opérateurs préfèrent malheureusement les fours électriques...

De nos jours, la cérémonie, lorsqu'elle concerne des rencontres réelles entre deux tribus maoris, ne comporte plus l'aspect guerrier et se fait en vêtements à l'européenne. Les étapes de l'entrée lente de la tribue invitée accompagnée par les chants des femmes de la tribu hôte précedent de longs discours (korero) d'introduction en maori sur les tribus respectives et la bienvenue. Seules les spectacles touristiques proposent encore la version ancestrale en costume.

Carte des marae

Voici une carte regroupant la grande majorité des marae de Nouvelle-Zélande. Cliquez dessus pour accéder à la carte interactive en ligne .
Rappelez-vous que le marae est un lieu sacré maori que l'on ne peut pénétrer qu'en étant invité. Contactez la communauté au préalable si vous souhaitez en visiter et connaître un peu mieux la culture maorie.

Commentaires